Imprimer

Sténose de la jonction urétréro-vésicale - les signes

Écrit par RP, chirurgien pédiatre.

Les signes

Dès la première échographie morpholigiqueEchographie faite pendant le deuxème trimestre de la grossesse, en général vers le 4ème mois qui recherche la plupart des malformations qui peuvent survenir au foetus (cœur, appareil urinaire, squelette,...) , on peut parfois trouver une augmentation de volume des cavités du rein. Ceci n'est pas toujours le cas, et cette dilatation n'est parfois retrouvée que sur des échographies plus tardives (au cours du 2ème ou du 3ème  trimestre de la grossesse).

L'échographie doit préciser si seul le bassinetbassinetzone du rein qui recueille les urines fabriquées par le rein. Il est situé entre les calices et l'uretère  et les calicescalicec'est le tout premier tuyau qui récupère les urines fabriquées par le rein, et le dirige vers le bassinet. sont dilatés ou si l'uretère l'est aussi. Cette dernière condition est indispensable pour affirmer que la sténose se situé à l'extrémité de l'uretère et non pas à son origine (sténose de la jonction pyélo-urétérale). Il est également indispensable de préciser :

  • Si l'atteinte porte sur un côté ou les deux
  • Si on retrouve une anomalie sous la vessie (valves de l'urètre)
  • Si la vessie se vide bien
  • L'importance de la dilatation.

 

Tous ces éléments vont être utiles lors de la consultation antenatale avec le chirurgien pédiatre que doit impérativement vous conseiller votre obstétricien ou votre échographiste.