Imprimer

Gynécomastie - la chirurgie

Écrit par DH, plasticienne pédiatre.

L’intervention 

L’intervention de la gynécomastie dure de 1h à 1h30 environ. Une hospitalisation d’une nuit est habituelle.
L’intervention de la gynécomastie se déroule très généralement sous anesthésie générale. 
L’intervention consiste à pratiquer une incision courte, discrète et semi-circulaire, située autour de la moitié inférieure de chaque aréole. La glande en excès est alors retirée.
Dans le cas d’un excès de peau trop important, les incisions peuvent être horizontales et plus ou moins longues.
En cas de gynécomastie due à un excès graisseux, une liposuccion est également pratiquée.
À la fin de l’intervention, les incisions sont suturées et un drain peut être placé afin que le sang ou les sécrétions qui peuvent se collecter, soient éliminés.
Un pansement volumineux est ensuite réalisé, pour éviter les saignements.

Les suites opératoires 

Une douleur modérée peut être présente, elle est calmée par des antalgiques simples.
Des ecchymosesépanchements de sang sous la peau (bleu) qui disparaït en quelques semaines en passant par plusieurs couleurs (violet, jaune, ...)  peuvent être présentes pendant plusieurs jours.
Pour diminuer l’œdème, il est important de conserver un gilet sans manche pendant 1 mois après l’intervention.
Une insensibilité transitoire peut être observée au niveau des mamelons.

Quelles complications peuvent survenir ?

Malgré la rareté des complications, il faut toutefois prendre en compte les risques encourus les plus fréquents d’une gynécomastie :

  • Apparition d’hématomes importants
  • Risque d’infection au cours ou après l’intervention de la gynécomastie
  • Mauvaise évolution des cicatrices

À quel moment peut-on apprécier le résultat ?

Le résultat sera appréciable entre un à trois mois après l'intervention.
À ce stade, les résultats sont en principes définitifs.      
     
Conclusion : La chirurgie de la gynécomastie, permet de corriger l'aspect inesthétique d'une hypertrophie des glandes mammaires chez le jeune homme grâce à une technique rigoureuse et un programme bien établi.
Le résultat est souvent très satisfaisant, tant sur le plan esthétique que psychologique. La cure de gynécomastie est prise en charge par la sécurité sociale.