Imprimer

Ectopie testiculaire - Cryptorchidie - que faire ?

Écrit par RP, chirurgien pédiatre.

 

La consultation avec le chirurgien pédiatre doit être d'autant plus précoce que le testicule est haut. En l'absence de palpation du testicule, la première consultation doit avoir lieu vers 3 mois, permettant un examen très précis, par un praticien habitué à ce genre de problème, une première explication pour les parents et un nouvel examen 3-4 mois plus tard, permettant le plus souvent de confirmer la première impression diagnostique.

En cas de testicule existant, même haut, le premier contact avec le chirurgien pédiatre se situera également  vers 3 mois.

Pendant toute cette période intermédiaire, AUCUN examen complémentaire à type d'imagerie n'a d'intérêt.. Nous avons essayé chacun des examens à notre disposition et il s'avère qu'aucun d'entre eux n'est à même d'apporter des éléments plus fiables qu'un examen bien conduit.

 

  • l'échographie, qui a l'avantage d'être facile et non invasive, ne permet schématiquement que de retrouver les testicules qui sont cliniquement palpés. Elle est source de nombreux faux positifs (testicules trouvés qui n'existent pas !) et de faux négatifs.
  • le scanner qui lui est irradiant, n'apporte pas d'argument de position pour les testicules non palpés.
  • l'IRM, non irradiante, mais traumatisante pour l'enfant du fait du bruit important, et nécessitant souvent une sédation (micro-anesthésie), voire une vraie anesthésie, n'a pas non plus fait la preuve de son intérêt.

 

L'abstention thérapeutique devant des testicules ectopique est interdite. En effet, la place du testicule dans les bourses n'est pas un hasard. La température nécessaire à leur fonction doit rester plus basse que le reste du corps. Si on les laisse en position haute, la première conséquence (et la moins grave !!) est un risque très important de perte de fertilité. Le risque le plus grave est celui de la survenue avec une fréquence très importante (150 fois plus que dans la population générale) d'un CANCER DU TESTICULE si la glande reste au chaud après la puberté.