Imprimer

Varicocèle

Écrit par RP, chirurgien pédiatre.

La varicocèle est une dilatation veineuse des veines de la bourse (essentiellement à gauche). L'anatomie explique cette prédominance quasi-exclusive

En effet, la varicocèle est développée au dépens de la veine spermatique. C'est l'insuffisance de sa fonction "antireflux", la destruction de ses valvules veineusespetites zones de tissu, situées à l'intérieur des veines, empêchant le reflux du sang "à l'envers"  qui entraîne cette dilatation.

 

varicocèle mécanisme

 

Comme on peut le voir sur le schéma ci-dessus, les deux veines spermatiques ne se jettent pas au même endroit. La veine droite se jette directement et obliquement dans la veine cave, et n'est pratiquement jamais le siège d'une insuffisance. La seule possibilité d'avoir une varicocèle est la survenue d'une compression à ce niveau. Cela ne rentre pas dans le sujet de cet article. La veine spermatique gauche, au contraire se jette dans la veine rénale gauche, de façon perpendiculaire. Le reflux  sanguin veineux rénal dans la veine va entraîner progressivement une altération des mécanismes antireflux (essentiellement les valvulespetites zones de tissu, situées à l'intérieur des veines, empêchant le reflux du sang "à l'envers" ) et celui-ci sera de plus en plus prononcé, entraînant à terme la varicocèle qui est la conséquence visible de la perte de continence de la veine. Le mécanisme est similaire à celui qui se produit au niveau des jambes dans les varices des membres inférieurs.

La dilatation progressive des veines dans la bourse va entraîner l'aspect typique de varicocèle

 

varicocèle 

avec un lacis veineux, bien visible au niveau de la bourse. La découverte aura lieu en général entre 9 et 14 ans, âge auquel elle commence à se développer. L'attention est le plus souvent attirée par l'adolescent lui-même, parfois associée à des phénomènes de lourdeur de la bourse. Lors de l'examen, le chirurgien pédiatre va rechercher l'intensité de l'insuffisance veineuse. Cette intensité est traduite par :

  • l'importance du lacis veineux
  • la faculté de celui-ci de se remplir lors de l'augmentation de la pression intra-abdominale (manœuvre de Valsalva).

Il n'y a aucun examen complémentaire simple qui puisse étayer le diagnostic qui est essentiellement clinique. Les angiographies veineuses sont agressives sans intérêt pour le diagnostic. L'échographie ou le doppler ne font que confirmer ce qui est évident cliniquement. Il n'y a donc aucune indication à les pratiquer, tout au moins dans un premier temps.

Le pronostic est essentiellement lié à la fonction de production des spermatozoïdes. En effet, le testicule supporte assez mal de se retrouver "au chaud", et la présence de la varicocèle a tendance à faire monter la température intra scrotale, d'autant plus qu'elle est plus importante. Il est très difficile de prévoir quel va être le degré de retentissement de cet excès de chaleur dans chaque cas particulier, mais il est certain que parmi les jeunes adultes ayant des problèmes de fertilité, la découverte d'une varicocèle est d'une grande fréquence.