Imprimer

Comment leur expliquer... - ce qui est important

Écrit par RP, chirurgien pédiatre.

Il est important de ne rien lui cacher, et de lui raconter ce qui va se passer et quelles seront les suites. Il est également essentiel de lui dissimuler (autant que faire se peut) vos angoisses, même si celle-ci sont légitimes. L'enfant, quel que soit son âge, ressent de façon très importante les sentiments de ses parents. Une larme, une moue ou une discussion tendue peut suffire à transmettre l'angoisse des parents à l'enfant. Il a déjà assez à faire avec ses angoisses propres.

Il faut donc lui expliquer, avec ses propres mots, en fonction de son âge, ce qui va se passer :

  • Il va voir l'anesthésiste qui va lui expliquer comment il va être endormi.
  • Il va (peut-être) avoir une prise de sang, mais on va utiliser tous les moyens pour qu'il ne sente rien (en particulier en lui mettant des patchspastilles autocollantes, enduites d'un médicament qui va agir en quelques temps d'anesthésiques locaux)
  • Il va devoir se passer de son petit déjeuner (ou de son déjeuner) mais il faut lui expliquer que c'est indispensable pour que tout se passe bien.
  • A l'arrivée, il va se déshabiller, se mettre dans une tenue bizarre, avec une espèce de chemise de nuit, et attendre dans une chambre, avec ses parents, que ce soit son tour d'être opéré (le jour même ou le lendemain)
  • A ce moment, le brancardier va venir le chercher. Il faudra lui dire "au revoir", et lui expliquer qu'on attend son retour après qu'il aura dormi un peu. Il est tout à fait souhaitable que vous ne l'accompagniez pas plus loin que la porte de la chambre. Plus tard a lieu la séparation, moins l'enfant est serein.
  • Il va faire un petit voyage avec le brancardier à travers les couloirs et les ascenseurs pour arriver au "bloc opératoire".
  • Là, il va souffler dans le masque, comme un aviateur (ou un astronaute au choix) et il va faire un petit "dodo", puis se réveiller en "salle de réveil" avant de retourner vous voir.
  • Après, et selon l'intervention, il pourra avoir un peu mal. Il faudra qu'il le dise pour qu'on puisse lui faire les médicaments nécessaires à faire disparaître cette douleur.

 

Ces explications sont tout à fait indispensables pour rassurer votre enfant. Par ailleurs, il faut également lui faire passer le message de la nécessité de cette intervention pour sa santé, lui dire que le chirurgien pédiatre et l'anesthésiste pédiatre ont l'habitude de s'occuper des enfants et qu'ils feront le nécessaire pour  le guérir dans les meilleures conditions.