Imprimer

Fistule anale

Écrit par RP, chirurgien pédiatre.

La survenue d'abcès autour de l'anus est relativement fréquente chez le petit enfant. Ces abcès ne sont jamais isolés, mais traduisent toujours l'existence d'une fistule entre le rectum et la peau. Le diagnostic est le plus souvent fait par l'existence d'une petite tuméfaction, le plus souvent au contact immédiat de l'anus, souvent inflammatoire et douloureuse.

 

fistule anale

 

Elle peut entraîner des douleurs assez importantes, entraînant parfois l'impossibilité d'aller à la selle.


La tuméfaction survient le plus souvent avant l'âge de un an, et est dépistée par les parents lors d'un change. Le contact avec les lingettes est douloureux. Parfois cet abcès s'ouvre à la peau entraînant d'une part le soulagement de la douleur, et d'autre part un écoulement d'un liquide purulent.

 

fistule anale

 

La "guérison" spontanée survient alors en quelques jours, avec la fermeture de l'orifice et une fesse qui redevient normale. Ceci n'est qu'un répit, car la cause subsiste.
L'origine de la maladie siège dans une zone particulière du rectum appelée zone des cryptes.

 

fistule anale04

 

A partir de cet endroit, une des cryptes s'agrandit et devient un petit tunnel qui continue à progresser jusqu'à la peau. C'est ainsi que se forme la fistule et l'abcès.

fistule anale05

 

Contrairement à ce qui se passe chez l'adulte, la fistule ne passe jamais autour du sphincter, mais plutôt entre celui-ci et la paroi du rectum. Ceci facilite considérablement la chirurgie et améliore les suites.
Tant que ce tunnel ne sera pas complètement mis à plat, la récidive est certaine.



Le traitement sera donc chirurgical. Il se fera sous anesthésie générale, associé souvent à une anesthésie anesthésie caudaleSorte d'anesthésie péridurale que l'on utilise chez l'enfant en association avec l'anesthésie générale pour empêcher la survenue des douleurs post-opératoire. Cette anesthésie est faite dans les centres où on a l'habitude de s'occuper de la chirurgie des enfants. pour la protection de la douleur post-opératoire
Le premier temps de l'intervention va donc consister en la recherche de ce tunnel fistuleux. Cela se fera avec un petit stylet, introduit dans l'orifice cutané. Il faudra veiller à bien suivre le trajet, et surtout à ne pas en créer un nouveau.
Une fois ce trajet trouvé, il faut alors ouvrir complètement depuis la peau jusqu'au stylet.



Les suites opératoires sont très simples, avec une sortie le jour même le plus souvent lorsque l'enfant a plus de 6 mois, ou le lendemain sinon. Il n'y a aucune douleur post-opératoire. Il n'y a pas de pansement à faire ou à changer. La seule contrainte pour les parents est de laisser les fesses très propres, en les lavant à l'eau chaque fois qu'il y a des selles. L'aspect est assez laid, avec un dépôt jaunâtre, évoquant du pus (mais ce n'est pas le cas) qui va s'améliorer dans les jours qui suivent.
L'avenir peut être marqué par l'apparition d'une nouvelle fistule ou d'un nouvel abcès.

 

fistule anale02

 

Si l'intervention a été correctement réalisée, ce n'est pas une récidive, mais une nouvelle fistule, ayant été crée par le même mécanisme, mais à un autre endroit de la ligne des cryptes. Celle-ci requiert le même traitement que la première fois. Personnellement, j'ai vu jusqu'à 3 fistules consécutives, mais cela reste exceptionnel.
Au total, la fistule anale est une affection bénigne, qui guérit toujours dans la mesure où elle est bien traitée.